Choisissez votre région et votre langue

Menu

Compensation série manœuvrée par thyristors

La compensation série est une technologie bien établie, surtout utilisée pour réduire la réactance de transfert, notamment dans les couloirs de transport d’énergie en vrac. Il en résulte une augmentation significative de la stabilité des transitoires et de la tension dans les réseaux de transport d’énergie.

La compensation série manœuvrée par thyristors (CSMT) permet une modulation dynamique et rapide de la réactance insérée. Aux points d’interconnexion entre les réseaux de transport, cette modulation fournira un fort couple d’amortissement sur les oscillations électromécaniques interzones. Par conséquent, une CSMT d’environ 100 MVAR permet d’interconnecter des réseaux ayant une capacité de production de plusieurs milliers de mégawatts. Souvent, la CSMT est combinée avec une compensation série fixe pour augmenter la stabilité transitoire de la manière la plus rentable possible.

Le concept de la CSMT permet également d’obtenir une immunité inhérente contre la résonance sous-synchrone (SSR), et permet donc une utilisation étendue de compensateurs série dans des réseaux de transport spécifiques comprenant une génération thermique. L’immunité à la SSR est le résultat de la stratégie de contrôle SVR brevetée par Hitachi ABB Réseaux électriques.

Principe de la compensation série commandée par thyristors
Deux grands principes sous-tendent la technologie CSMT.

  • Premièrement, la CSMT fournit un amortissement électromécanique entre de grands systèmes électriques en modulant la réactance d’une ou plusieurs lignes électriques d’interconnexion spécifiques. Autrement dit, la CSMT fournira une réactance capacitive variable.
  • Deuxièmement, la CSMT modifiera son impédance apparente (vue par le courant de ligne) pour les fréquences sous-synchrones de manière à éviter une résonance sous-synchrone potentielle.

La CSMT atteint ces deux objectifs en utilisant des algorithmes de contrôle qui fonctionnent simultanément. Les commandes fonctionneront sur le circuit à thyristors (celui-ci en parallèle avec la batterie de condensateurs principale) de telle sorte que des charges contrôlées sont ajoutées au condensateur principal, ce qui en fait un condensateur variable à la fréquence fondamentale, mais aussi une « inductance virtuelle » aux fréquences sous-synchrones.

Technologie de la compensation série commandée par thyristors
Du point de vue de la technologie principale, la CSMT ressemble à une compensation série classique. L’appareillage de puissance est situé sur une plateforme en acier isolée, y compris la valve à thyristors utilisée pour contrôler l’inductance en parallèle avec la batterie de condensateurs. L’inductance est placée sur des isolateurs de support à l’extérieur de la plateforme. Les systèmes de contrôle et de protection sont situés au potentiel de masse avec d’autres systèmes auxiliaires.

Contactez-nous

Envoyez-nous votre demande de renseignements et nous communiquerons avec vous.